TRAVAILLEURS EUROPÉENS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES : L’ADMINISTRATION DONNE SES INSTRUCTIONS

Posted By Antoine Gouin on Nov 24, 2015 in Expertise, PS - Prélèvements sociaux


Date de publication : 24-11-2015

nfin ! L’administration fiscale vient enfin de communiquer à l’ensemble de ses services l’instruction de ne plus appliquer les prélèvements sociaux sur les plus-values immobilières des personnes affiliées à un régime social d’un autre État européen ou en Suisse, se conformant ainsi avec les décisions de la CJUE et du Conseil d’État.

Dès le 22 octobre 2015, les services ne doivent plus exiger la liquidation des prélèvements sociaux sur les plus-values immobilières pour les personnes affiliées à un régime de sécurité sociale d’un autre pays que la France situé dans l’Espace économique européen ou en Suisse, et cela, peu importe la nationalité de la personne ou son lieu de résidence.

Par exemple, un salarié Luxembourgeois, affilié à la CCSS (Centre commun de la sécurité sociale du Luxembourg), résident français et de nationalité française ne sera pas redevable des prélèvements sociaux français sur la vente d’un bien immobilier composant son patrimoine. Aucun justificatif d’affiliation n’est réclamé par les services lors des dépôts de la déclaration de plus-values.

Cette notice de l’administration est la bienvenue d’autant qu’un des objectifs du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2016 est de mettre en conformité régime français des prélèvements sociaux avec le droit européen.

Documents à joindre pour vos réclamations : notice des impôts

Antoine Gouin

Antoine est avocat fiscaliste exerçant au sein d’un cabinet d’affaires. En plus des besoins attachés à la fiscalité des entreprises, Antoine maîtrise les problématiques de financements intragroupe à l’international mais également la fiscalité des particuliers comme l’IFI par exemple.

Antoine est passionné d’astronomie et boit son café comme George Clooney : ristretto sans sucre. Profil LinkedIn
Antoine Gouin

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.