L’EXONÉRATION DES INDEMNITÉS DE STAGE

Posted By Antoine Gouin on Mar 9, 2016 in BASE - Base d'imposition, Expertise


Date de publication : 09-03-2016

a loi du 10 juillet 2014 permet d’exonérer de l’impôt sur le revenu les gratifications versées aux stagiaires lors d’un stage ou d’une formation en milieu professionnel. Cette exonération est limitée au montant annuel du SMIC brut, à savoir 17 345€ en 2014, 17 490€ en 2015 et 17 599€ en 2016.

Les gratifications ainsi visées sont celles venant en contrepartie d’un stage ou d’une formation en milieu professionnel au sein d’un même organisme d’accueil d’une durée supérieure à deux mois consécutifs ou non consécutifs s’ils se déroulent au cours d’une même année scolaire/universitaire.

Stage - indemnités

L’administration fiscale, par sa doctrine du 28 août 2015, a estimé que cette exonération ne s’applique que pour les stages dont les conventions ont été signées à partir du 1er septembre 2015… Toutefois, une décision récente du Conseil d’État rendue le 10 février 2016, n°394708, invalide cette doctrine en expliquant qu’il ne faut pas tenir compte de la date de signature des conventions de stage et que dès lors, cette exonération s’applique pour toutes les gratifications reçues à compter de l’entrée en vigueur de ladite loi, à savoir le 12 juillet 2014.

Ainsi, les stagiaires ou leurs parents (s’ils étaient rattachés au foyer fiscal de leurs parents) peuvent réclamer la restitution de l’impôt sur le revenu versé en trop suite à l’imposition des indemnités de stage perçues entre le 12 juillet 2014 et le 31 décembre 2014.

Comment effectuer votre réclamation ?

Vous avez jusqu’au 31 décembre 2018 pour effectuer une réclamation auprès de l’administration fiscale (le délai court jusqu’au 31 décembre de la seconde année suivant la décision du Conseil d’État).

La réclamation peut être faite sur papier libre et doit mentionner l’imposition contestée, un bref exposé des faits, la référence à la décision du Conseil d’État et il convient de joindre votre avis d’imposition 2014. N’oubliez pas de signer votre réclamation. Puis envoyez le tout à votre centre des impôts.

Si vous avez besoin de plus de précisions sur cette exonération et sur une éventuelle réclamation, n’hésitez pas à nous contacter par email ou en nous laissant un commentaire.

En ce qui concerne l’année 2015, les indemnités de stages seront exonérées dans la limite du montant annuel du SMIC, à savoir 17 490€.

Antoine Gouin

Antoine est avocat fiscaliste exerçant au sein d’un cabinet d’affaires. En plus des besoins attachés à la fiscalité des entreprises, Antoine maîtrise les problématiques de financements intragroupe à l’international mais également la fiscalité des particuliers comme l’IFI par exemple.

Antoine est passionné d’astronomie et boit son café comme George Clooney : ristretto sans sucre. Profil LinkedIn
Antoine Gouin

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.